Le Club des Statisticiens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le voile est il un habit islamique ou préislamique???

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 8]

Hallou


Lady ESSAI
Lady ESSAI
que pensez vous du voile??
comment vous regardez une femme voilé??
est il un habit préislamique??



a vos plumes.......

Celine


VIP
VIP
hetha sujé yesser s3ib hallou
bon si tu liras l "eya 31 souret ennour " é les explications de cette "eya" tu trouvera que c obligatoir

mais des nouvelles visions se posent
" eleslem c la religion de toutes les époques é elle evolu avec les besoins des peuples
dc yejem ykoun " el7ijeb" libess eljehilya ??!

amiratou


Membre
samahni celine, mais ili t9oul fih c ta7rif lil 9r'an. je suis d'accord la religion de tte les époques, mais fama hajat matitbadalch. IL7IJAB C OBLIGATOIRE.. et just les polititiens i9oulou ke c demodé w bien libess il jaheliya,

Hallou


Lady ESSAI
Lady ESSAI
non amiratou mais fel coran le voile est pour les femmes du prophéte

amiratou


Membre
alors la , samahni fik kan tkhammim haka . inti willit tahki kif jma3it [MODERATION] houma ili y insistiw ke ilhijeb n'est pas obligatoire. w ya hallou si tu né pas convaincu, tnijim todkhil il ay site islamique et tu va voir que ilhijeb c obligatoire.en plus rahou famma 3bed t7ib tchawah ilislam.yilzim nroddou balna minhom.

Xalil


Admin
Admin
aiie j'adore ton avis hallou sérieusement!!
je pense que c'est clair dans la vie contemporaine que le port du voile n'a plus aucune utilité, et ça devient même gênant. je m'imagine dans la peau d'une voilée sous un soleil de plomb comme aujourd'hui.. ouff!
et puis, c'est pas le voile qui force le respect des hommes...!!!

amiratou, hallou n'a fait que se référer à la parole divine, elle n'a vu ni de sites islamiques ni de sites qui soi-disant déforment l'islam.

amiratou


Membre
donc c le moment ou jamais bch tchouf kelke site et takhou ma3loumat s7i7a... " wiss'alou ahla ithikri in kontom la ta3lamoun".

Celine


VIP
VIP
amiratou yanhar narak
ena 7areft el 9or'en 7ram 3lik j é rien di
mela n9olek eli ena motal3a akthar menek fdin el eslem
wn9olek zeda ke biled bayna enahrayn whia a9rab mel biled el maghreb "tunis" el 7ijeb fifa mafrouth ken 3ala metzawjet

amiratou


Membre
ya celine rani mano9sod chay.w samahni kan ghlot m3ak. mais tout c discour sert a rien , car rabi 9al fil coran ke il hijeb c obligatoire donc c obligatoire. minghir la nbadlou iddin 3ala kifna. car famma hajat de base matitbadalch!

Hallou


Lady ESSAI
Lady ESSAI
amiratou c site exagére beaucoup
w din yosr wa laysa 3osr et j'ai lu tafsir el eya elli ta7ki 3al 7ijeb et je t'assure que el 7ijeb et que pour les femmes du prophéte


et je préfere que je soit comme ça que de porter le voile avec un jean fuseau taille bas et un veste courte et le voile coloré et décoré de plusieurs couleurs et des accesoire sur le voile


ou celle qui porte une shoule9a w t5alli wdhenha todhher 9al shnow pour montrer ces boucles

ena mane5edh ken 3al coran wal sunna

Celine


VIP
VIP
walhi s7i7 hallou 3amlou l3ar ll "eslem" wl "diena"
heka lmet7ajbet ejdod fthaya7 a7na moin attirantes que c filles la
t9oulchi 3lihom yalbsouh bech ymathlou 3al 3bed le role du bnaya 3a9la wmetrobya!


enfin pour moi na93ad mo7tarma "el 7aye'e wejeb" 5ir meli telbes lunette mask florissant wala d oré edawe5ek sur place loool!!

Hallou


Lady ESSAI
Lady ESSAI
et oui céline le fait de marcher ds la rue et que tu n'attire pas l'attention c ça étre respécté par les autres.


en plus ds le coran dieu parle de 7ijeb c parceque ds la période préislamique les femmes le porte pour se protéger du soleil et c leur tradition et le coran nzal fel jazira 3arabia et nous au maghreb le 7ijeb n'est pas une tradition c une plutot bed3a

personellement j'accepte les femmes qui portent le foulard et pas celle qui portent le voile en fait ma grand mére n'a jamais porté le voile mais plutot elle porte une foulard et quand elle sort elle met son sifseri c ça notre tradition

yosra


Lady ESSAI
Lady ESSAI
c un sujet tré sensible..j avoue ke jusk à m1nant je sé pa koi pensé.y a telement de contradictions...parfoi on trouve dé personnses voilées ki attirent l attention plus k une personne ki n é pa voilée.en fait, y a bcp de gens ki ne connaissent pa l interet réel du voile..dc je voi pa l utilité.

é pr amiratou, rahou il fo etre ouvert é laissé la place aux discussions,c trés interessant.

Neapolis


Admin
Admin
NB:Merci pour avoir ouvert ce sujet, voici d'abord un spécial dédicasse pour Mr amiratou, puis je reviendrai plus longuement pour en parler.


Que dit le Coran sur le voile ? Rien. Mais strictement rien. Nulle part, il n’est question de la tête de la femme. Le mot « cheveux » (sha’ar) n’y existe tout simplement pas. Dieu ne dit ni de les couvrir ni de les découvrir. Ce n’est pas Sa préoccupation principale, et Il ne fit pas descendre le Coran pour apprendre aux gens comment se vêtir. Le terme ash’âr, pluriel de sha’ar, n’y intervient qu’une seule fois (XVI : 80) pour désigner le poil de certains animaux domestiques. Rien, donc, dans le Coran, ne dit aux femmes explicitement de se couvrir les cheveux.

Le terme voile, dans le sens qu’on lui donne aujourd’hui, ne fait pas partie du vocabulaire coranique. Le voile est une création de la charia. Le Coran emploie trois termes que l’on a interprétés, à notre sens, d’une façon abusive dans le sens de voile : hijâb ; jilbâb ; khimâr.

Voici les premiers textes, qui concernent les épouses du Prophète exclusivement :

« Croyants ! n’entrez pas dans les appartements du Prophète, sauf si vous êtes invités à un repas, sans être là à en attendre la cuisson. Si vous êtes invités, entrez. Le repas terminé, retirez-vous, ne vous attardez pas à converser familièrement. Cela importune le Prophète, et il a honte de vous le manifester. Mais Dieu n’a pas honte de la Vérité. Si vous demandez quelque chose à ses épouses, faites-le derrière une tenture (hijâb) : c’est plus pur pour vos cœurs et pour les leurs. Il n’est pas convenable pour vous d’importuner le Messager de Dieu, ou de vous marier avec ses épouses après lui. Cela, jamais ! Cela, auprès de Dieu, serait une grave offense. Du reste, que vous manifestiez quelque chose, ou que vous le cachiez, Dieu est, de toute chose, omniscient. Nul blâme pour elles en ce qui concerne leurs pères, fils, frères, fils de leurs frères, fils de leurs sœurs, leurs servantes ou leurs esclaves. Et qu’elles craignent Dieu, Dieu qui de toute chose est témoin » (Coran XXXIII : 53-55).

À propos de la descente de ce verset, des commentateurs rapportent cette anecdote, qu’il faut situer en mai 627, après la bataille d’Al-Khandaq : un jour, le Prophète était assis avec Aïcha (614-678) à ses côtés. Le chef des Ghatafân, qui avait participé aux côtés des Mecquois au siège de Médine deux mois plus tôt, fit brusquement irruption dans sa chambre. C’était la coutume et le Prophète en souffrait sans oser se plaindre. Aïcha avait alors 13 ans. Elle était une adolescente, une ravissante rousse. Ébloui par sa beauté, le chef des Ghatafân, selon l’usage courant, fit au Prophète une proposition d’échange avec son épouse qui, dit-il, était la plus belle créature du monde. À Médine, on spéculait alors sur sa mort pour se partager ses épouses. Aïcha fut accusée d’adultère et l’on jasait dans la ville. C’était trop. Il fallait mettre fin aux atteintes à l’honneur du Prophète et soustraire ses femmes aux convoitises dont elles étaient ouvertement l’objet. Le vase était déjà plein. Il déborda, et ce fut la descente du verset susmentionné, dit du hijâb, qu’il faut situer dans son contexte historique et social.

Quelque temps après, dans la même sourate, un verset vint fixer, pour les femmes en général, y compris les épouses du Prophète, quelques règles de décence dans leur tenue vestimentaire hors du foyer, vu les conditions de vie à Médine :

« Ceux qui offensent Dieu et Son Messager, Dieu les maudit ici-bas et dans l’au-delà, et leur a préparé un châtiment humiliant. Ceux qui offensent les croyants et les croyantes, pour des méfaits qu’ils n’ont pas commis, ils se rendent coupable d’une calomnie et d’un péché avéré. Prophète ! dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de rapprocher sur elles une partie de leur mante (yudnîna ‘alayhinna min jalâbîbihinna). Cela est plus sûr pour qu’on les reconnaisse. De la sorte, on ne les offensera pas. Et Dieu est Pardon et Miséricorde. S’ils ne cessent pas – les hypocrites, ceux dont les cœurs sont malades et ceux qui propagent des rumeurs à Médine –, nous t’inviterons alors à sévir contre eux, et ils ne t’y voisineront pas longtemps. Ils sont maudits. Partout où on les attrape, on s’en empare, et on les met à mort sans pitié. » (Coran XXXIII : 57-61).

Il faut penser que ces mesures et ces menaces de sévir contre les dépravés de Médine n’avaient pas suffi pour moraliser les mœurs dans la ville, car les recommandations de décence furent reprises quelque temps plus tard dans la sourate Al-Nûr (« La Lumière ») :

« Dis aux croyants de retenir leurs regards et de préserver leur sexe. Ils n’en sont que plus purs ainsi, et Dieu est bien informé de leurs agissements. Dis aussi aux croyantes de retenir leurs regards, de préserver leur sexe, de n’exhiber de leur beauté que ce qui habituellement en apparaît, et de rabattre leurs voiles sur leurs décolletés (li-yadhribna bikhumûrihinna ‘alâ juyûbihinna). Qu’elles n’exhibent leur beauté que devant leur époux, leur père, beau-père, fils, beau-fils, frères, neveux par les frères ou les sœurs, leurs servantes, leurs esclaves, parmi les hommes, aux gens de leur maison non sujets à suspicion, et aux enfants qui n’ont pas encore découvert l’intimité des femmes. Qu’elles ne claquent pas des pieds pour attirer l’attention sur leurs beautés cachées. Revenez tous à Dieu – croyants ! – pour espérer être parmi les heureux » (Coran XXIV : 30-31).

Pas un mot dans ces textes ne concerne la coiffure de la femme, conclusion: Le Coran ne parle pas du voile.


PS:Ce post a été formulé sur la base d'un article paru sur Jeune Afrique, autrement dit:"bitassarrof".



Dernière édition par Neapolis le Mar 8 Avr - 12:01, édité 1 fois

Celine


VIP
VIP
please néa j comprend pa ce que ve dire
(Coran XXIV : 30-31). hethi c souret "enour "
ama hethi la quelle (Coran XXXIII : 53-55).
j ve le nom de 7 "souwra" en arab pour la lire

(li-yadhribna bikhumûrihinna ‘alâ juyûbihinna)
oui c ça !
ma3netha 7ata itha lebsou 7aja mo7tarma tester 3awrethem
ama tazaynou par dé bijoux
lezem lezem yzidou yelbsou libess e5er fou9 hethi ezzina pour ne pa attiré lé regards des autres

il n a pa mentionné lé cheveux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 8]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum